L’Agglomérat des Rêveurs est un espace dédié aux arts contemporains.

Écrit

Accés direct aux catégories : , & .


Premiers soins, recceuil de David Goudreault


Adr

David Goudreault évoquait déjà l’écriture comme une résilience, lors de son sacre en tant que champion du monde de Slam poésie en 2011. Ce travailleur social engagé, littéraire d’âme, entretient avec les mots une relation commencée dès l’enfance, passant par les nouvelles et le rap, auteur interprète de deux albums, performant ces textes et organisant des événements de toutes formes d’écritures à condition que la parole soit libre, il sillonne la France et le Canada. Après plusieurs publications en revues et ouvrages collectifs, ce québécois présente maintenant un recueil de poèmes entièrement de son cru : Premiers soins.

Sous sa couverture rouge à croix blanche, 55 pièces sont divisées en quatre parties. Nous entrons en milieu médical. La progression est digne d’un roman. Les titres à eux seuls racontent une histoire. Les poèmes vont de 4 à 20 vers, haletants. Au-delà de la maladie, le thème du soin s’ouvre à l’autre, à l’analyse humaine. A la justesse des remarques s’ajoutent une franchise peut commune. La beauté ressemble à un espoir, dérivatif, sitôt que la cruelle véracité des états prend le pas. Le poète se balade, d’étages en métiers, ancré dans les soubresauts du corps, sa douleur, traduisant les statistiques de santé comme un poult singulier. En quête de regards humains, d’histoire du quotidien, par son attention à tout un chacun, il maintient la vie en ce lieu mortel, bien souvent où on ne l’attend pas.

Le souffle passe par l’ensemble des possibles. Souvent les vers sont libres, la reprise des sonorités s’effectue en internes, comme pour mieux souligner le retour de sourdines singulières, à en faire frémir chaque ligne. S’adaptant aux sujets voici les sons revivifiés, presque joyeux. Les rimes courent d’un texte à l’autre. Le tableau est aussi ample que la palette mélodique. Un travail d’orfèvre musical, allitérations et assonances glissent et explorent les gammes, pour un hymne à la vie, en réponse à la dureté du dire. Le rythme des pièces est au service de l’œuvre. Le questionnement du je ouvre sur des multitudes à l’incarnation unique, la voie du poète. Les câbles des communications se superposent aux appareils de santé et c’est la société qui est alors convoquée.

Ce livre apporte diagnostic et remède, un hymne à la rémission contre la violence des drames ; c’est une tendre carte de soin, tendue à tous.

HL Cellier


Retouver directement les catégories : , & .

Poésie

A

Au gré du hasard
par Istina

L’Art est mort
par Ypnova

Aubade en Balade
par HL Cellier

B

Butterfly effect
par David Barnes

Bric-a-brac
par David Barnes

C

La Commune 140e
par HL Cellier

D

Dans tes crevasses
par Aline Kerneïs

G

Un grain
par Sebseb

H

Higher than a high wire walker
par David Barnes

I

If God has just unplugged the sun
par David Barnes

K

Kiki de Montparnasse
par Wonderjenn

M

"Man in Forest"
par Georgina Emerson

"My baby is drawn in the dark"
par Georgina Emerson

P

La pelle et la paix
par David Goudreault

La page blanche
par Pyrrhus

Pierrot
par HL Cellier

R

Rebut
par HL Cellier

Renaud Futur
par Piéton

S

Spoken Word Paris
par HL Cellier

Sans titre
par Piéton

Sans titre
par Pyrrhus

Sans scrupules...
par Pyrrhus

Sans titre
par Istina

Sans titre
par Istina

Se laisser vivre
par Istina

Sans titre
par JaAfari

U

Untitled
par Georgina Emerson

Untitled
par Alex Joslyn

La révolte de l’homme
par Lokomotive


Haut de page


Nouvelle


Haut de page


Article


Haut de page


Navigation

Rubrique

Thématique

& Compagnie