L’Agglomérat des Rêveurs est un espace dédié aux arts contemporains.

Médiathèque

Accè direct aux œuvres les plus populaires des sections : , & .


Bon voyage sur air communal, vous n’en reviendrez pas

Mardi 3ème : pourquoi suis-je venue ?

Mardi, on visite le biodôme. Elle fait la gueule - toute la journée - et me pousse vers 16 h dans un bar « Concert-Blues ». Je lui paye une bière et ai droit d’en boire une, deux le temps qu’elle finisse la sienne. Elle dit qu’elle n’est pas venue ici pour déprimer, que j’ai pas de répondant, qu’elle m’attendait dans les différentes salles du biodôme. Elle voulait que je partage mon ressenti mais que je n’ai rien dis ; elle non plus cependant. Je tente timidement de parler, elle me coupe - systématiquement - me la joue à l’envers, je lâche l’affaire, fini ma bière, on s’en va.

C’est l’heure « Hamburger ». On attend un moment avant de pouvoir commander. Elle s’impatiente, veut faire pipi. Elle veut tout le temps faire pipi, ce que j’ai le plus visité à Montréal, après les fast-foods, ce sont leurs toilettes... Quand elle fait la queue pour s’y rendre, elle m’oblige à la suivre et me commente la moindre de ses émotions : « Je tiens plus, j’ai faim, je vais tomber dans les pommes, j’ai mal à la tête, je ne supporte pas les gens qui me collent dans le métro, je n’aime pas ci, je n’aime pas ça, ah non, tais-toi... ». Nous revenons dans la ligne et attentons pour la nourriture.

Après cette logorrhée verbale, viennent les moments « Intelligence », faut être « Intelligent » : « fait comme-ci, ce sera plus intelligent », « la sortie c’est par là, sauf si tu veux te prendre la vitre ». J’avais raison : « t’aurais pu prévenir, j’ai failli me casser le nez ». Toujours sur un ton sec, elle perçoit chaque chose comme une évidence : « j’crois qu’tu comprends pas, j’vais pas me taper 3h de route » ... et à chacune de mes suggestions ; mais je n’ai pas le choix, elle veut tout de même avoir mon avis même si celui-ci n’est jamais à son goût. Je cherche désormais à anticiper ses désirs pour qu’elle me foute la paix.

Paulette Hirma


Accè direct aux œuvres les plus populaires des sections : , & .


Hautde page


Écrit


Poésies populaires :

Rebut
par HL Cellier

La pelle et la paix
par David Goudreault

"Man in Forest"
par Georgina Emerson

La Commune 140e
par HL Cellier

Butterfly effect
par David Barnes


Articles les plus lus :

Today’s hmm
par Georgina Emerson

Piéton, Dresseur de MoTs
par HL Cellier

Ypnova, Le Plasticien des MoTs
par HL Cellier

Penny’s Open Mic
par Georgina Emerson

Getting Press at 3 Literary Events
par Georgina Emerson


Panel de nouvelles :

Bon voyage sur air communal, vous n’en reviendrez pas
6ème jour : Vendredi ou de la mauvaise humeur en art de vie par Paulette Hirma

Bon voyage sur air communal, vous n’en reviendrez pas
Mardi 3ème : pourquoi suis-je venue ? par Paulette Hirma

Bon voyage sur air communal, vous n’en reviendrez pas
Jeudi passons la 5ème : A fond sur la Ford-Mustang par Paulette Hirma

Bon voyage sur air communal, vous n’en reviendrez pas
Dimanche 1er : jour de visite à Montréal, scène d’effroi acte 1 par Paulette Hirma

Bon voyage sur air communal, vous n’en reviendrez pas
Lundi 2ème : c’est si tôt le matin,
désarroi acte 2 par Paulette Hirma

Le Picarillo de Belleville
par Françoise Galland

Bon voyage sur air communal, vous n’en reviendrez pas
Prélude par Paulette Hirma

Quel Bazard
par Benjamin

Bon voyage sur air communal, vous n’en reviendrez pas
Mercredi 4ème : Rugie furie, valse à la nuit par Paulette Hirma

La Picarilla de Belleville
par Françoise Galland


Haut de page


Navigation

Rubrique

Thématique