L’Agglomérat des Rêveurs est un espace dédié aux arts contemporains.

Médiathèque

Accè direct aux œuvres les plus populaires des sections : , & .


Bon voyage sur air communal, vous n’en reviendrez pas

Mercredi 4ème : Rugie furie, valse à la nuit

Mercredi on part chercher la voiture, ils n’ont plus celle qu’elle a réservé. Pour une fois, être accompagnée d’une râleuse constitue un avantage, on roule surclassées en Ford-Mustang-Turbo-Décapotable-Sièges-en-cuir-et-pleins-de-lumières-qui-clignotent. Petit moment de répit, le premier du voyage, elle a un nouveau joujou et a enfin l’air contente puis oublie. On part pour Québec. Heureusement, Marianne nous a prêté son GPS. Après les 250 km, elle est crevée, rajoutant à sa façon de conduire, machinalement je m’agrippe à la portière.

On dépose les valises à l’hôtel « Best Western *** » et on va dans le centre. Moment « Intelligence » pour trouver le chemin, puis elle demande à voir le pire attrape nigaud du circuit. Je lui dis. Mauvaise idée, elle s’énerve parce qu’elle n’a lu aucun guide. Je la supplie de manger. Il est 17h, je crève la dalle. On saute-mouton avec les repas, tous les jours, rien ne lui plait. Finalement, c’est trop cher pour elle - elle tient à me rembourser - je prends une pizza, elle préfère vraiment juste une entrée melon-jambon, y’a pas plus minuscule... Fin de sa verrine, elle me lance de grands yeux affamés, je lui propose - la mort dans l’estomac - une part de ma pizza, elle dit pas non, prend la plus grosse.

Retour à l’hôtel, 19h, encore rien vu de Québec. Elle appelle Alain, l’ami d’amis dont nous avions les coordonnées. Il passe nous chercher à 19h15 - rapide - nous emmène chez lui. Il parle tout le temps, a l’air défoncé et je respire, il l’occupe. Elle est en mode camouflage et grands sourires. Chez lui, c’est très sympa mais je suis toujours timide. Un de ses potes sert un shot de vodka. J’avale le mien avec amour. Il en sert un deuxième. Je commence à me détendre. Amélie enchaîne les clopes et grelote sur le balcon. Juliette la copine d’Alain lui donne une couverture, elle a l’air d’une petite vieille, genre Tatie Danielle en plus aigrie. Elle insiste, on repart en bus. Elle a froid, elle est fatiguée et n’en peux plus de me le répéter.

Paulette Hirma


Accè direct aux œuvres les plus populaires des sections : , & .


Hautde page


Vidéo

Toutes rubriques confondues, nos vidéos les plus vues :

On s’entaille pour du riz par Ypnova

Slam’o’thérapie ! par Ypnova et Teminik

Suggestion n°2 : Ode aux fausses notes par HL Cellier

La Tise par Piéton

Addicted to Words (jazz Version) par David Barnes

À l’Imparfait par Wonderjenn, Phéno et Docteur Sebseb

La Faute au silence par David Goudreault

Le Contexte par Piéton

Tata Tonton par Piéton

Fils de Pub par David Goudreault

Coco par Piéton

Gabrielle Tuloup par A.d.R


Haut de page


Écrit


Poésies populaires :

Rebut
par HL Cellier

La pelle et la paix
par David Goudreault

"Man in Forest"
par Georgina Emerson

La Commune 140e
par HL Cellier

Butterfly effect
par David Barnes


Articles les plus lus :

Today’s hmm
par Georgina Emerson

Piéton, Dresseur de MoTs
par HL Cellier

Ypnova, Le Plasticien des MoTs
par HL Cellier

Penny’s Open Mic
par Georgina Emerson

Getting Press at 3 Literary Events
par Georgina Emerson


Panel de nouvelles :

Bon voyage sur air communal, vous n’en reviendrez pas
6ème jour : Vendredi ou de la mauvaise humeur en art de vie par Paulette Hirma

Bon voyage sur air communal, vous n’en reviendrez pas
Mardi 3ème : pourquoi suis-je venue ? par Paulette Hirma

Bon voyage sur air communal, vous n’en reviendrez pas
Jeudi passons la 5ème : A fond sur la Ford-Mustang par Paulette Hirma

Bon voyage sur air communal, vous n’en reviendrez pas
Dimanche 1er : jour de visite à Montréal, scène d’effroi acte 1 par Paulette Hirma

Bon voyage sur air communal, vous n’en reviendrez pas
Lundi 2ème : c’est si tôt le matin,
désarroi acte 2 par Paulette Hirma

Le Picarillo de Belleville
par Françoise Galland

Bon voyage sur air communal, vous n’en reviendrez pas
Prélude par Paulette Hirma

Quel Bazard
par Benjamin

Bon voyage sur air communal, vous n’en reviendrez pas
Mercredi 4ème : Rugie furie, valse à la nuit par Paulette Hirma

La Picarilla de Belleville
par Françoise Galland


Haut de page


Navigation

Rubrique

Thématique